Entre les tuiles, les ardoises, l’EPDM et la toiture végétalisée, pas évident de faire un choix pour votre toiture! Voici un petit guide pour vous aider!

Que vous construisiez ou que vous rénoviez votre habitation, vous devrez faire un choix parmi les différents types de revêtement de toiture qui s’offre à vous. Si le choix est assez large, songez tout d’abord à vérifier vos prescriptions urbanistiques afin d’être certain que votre choix sera valable lors du dépôt du permis de bâtir à votre commune (type de revêtement, inclinaison de la toiture, etc.).

Les toitures en tuiles

En Belgique, les toitures en tuiles sont généralement plébiscitées par les maîtres d’ouvrage et cela s’explique notamment par leurs nombreux avantages. Les tuiles sont à la fois solides, esthétiques et offrent une longue durée de vie. Les tuiles peuvent être de différentes formes (plates, avec bord incurvé ou en forme de S), de différents formats, de différents composants (en béton ou en terre cuite) et de différents coloris.

A nouveau, vérifiez toujours vos prescriptions urbanistiques pour savoir ce que vous êtes en droit de poser sur votre toiture.

Les toitures en ardoise

Derrière les tuiles, les ardoises sont certainement les matériaux privilégiés par les Belges pour la couverture de leur toiture (ou pour la pose d’un bardage sur le pan de façade par exemple).

L’ardoise naturelle est certainement l’élément qui résiste le mieux aux intempéries et au temps. On n’hésite pas à lui conférer une durée de vie de plus de 100 ans mais, comme tous les éléments naturels, la qualité de ces ardoises n’est pas toujours égale. La teneur en carbonate de calcium ainsi que la présence de cristaux de quartz peuvent influer sur sa qualité.

Outre sa longévité, les autres qualités de l’ardoise sont sa résistance à la mousse et ses excellents résultats en termes d’isolation thermique.

Pour en savoir plus, découvrez cet article sur les ardoises naturelles: “L’ardoise naturelle : pourquoi la préférer à d’autres matériaux de couverture ?

A côté des ardoises naturelles, on trouve des ardoises artificielles réalisées à partir de ciment, de minéraux et de fibres d’armature. Ces ardoises artificielles sont moins durables que les ardoises naturelles mais peuvent être teintes en différents coloris.

Les toitures en EPDM

Si les matériaux précités concernaient principalement les toits en pente, l’EPDM (acronyme de éthylène-propylène-diène-monomère) est principalement utilisé pour les toitures plates.

Ses qualités sont les suivantes:

  • Durée de vie jusqu’à 50 ans
  • Étanchéité irréprochable
  • Excellente résistance aux UV et aux intempéries
  • Compatible avec la récolte d’eau de pluie

Pour en savoir plus, découvrez notre article : L’EPDM : un demi-siècle de longévité sur votre toit plat

Les toitures végétalisées

Les toitures végétalisées sont de plus en plus appréciées par les particuliers et les professionnels car cette couverture constituée de plantations est une solution à la fois écologique et esthétique qui offre d’excellents résultats en termes d’isolation.

Ce type de toiture doit être réalisé par un professionnel pour s’assurer que le système soit 100% étanche et adapté pour l’évacuation de l’eau.

En général, on estime que les toitures végétalisées peuvent être installées sur un toit plat, voire un toit dont la pente peut aller jusqu’à 35°.